Besiege

Besiege 0.11

Un simulateur de machines de guerre

Besiege permet de créer toutes sortes de machines de guerre. Vous rêvez d'un hélicoptère propulsé à l'aide d'un lance-flammes? Ou d'un train monté sur les chenilles d'un tank? Ou encore d'une catapulte qui lance des catapultes? Le jeu, actuellement proposé sur Steam en accès anticipé, va vous plaire. Lire la description complète

Besiege permet de créer toutes sortes de machines de guerre. Vous rêvez d'un hélicoptère propulsé à l'aide d'un lance-flammes? Ou d'un train monté sur les chenilles d'un tank? Ou encore d'une catapulte qui lance des catapultes? Le jeu, actuellement proposé sur Steam en accès anticipé, va vous plaire.

Détruire, détruire, détruire

Besiege propose actuellement une quinzaine de niveaux, mais il s'étoffera de plus de contenus au fur et à mesure de son développement. L'objectif est clair: détruire des choses, des forteresses, des ennemis, des points stratégiques. A vous de savoir comment vous y prendre.

Au début de chaque niveau, vous devez commencer par construire une machine de guerre en fonction de l'objectif à atteindre. Par exemple, s'il vous faut traverser un champ de mines, mieux vaut opter pour une tour mobile ou, directement, un objet volant. Il n'y a pas de solution unique, vous pouvez donc donner libre cours à votre soif de destruction.

Dès le départ, Besiege met à votre disposition tout le matériel nécessaire à la construction de vos machines de guerre: des éléments de base (roues, volants), mais aussi des pièces plus avancées (pistons, ressorts). Le matériel se complète avec un arsenal d'armes pour équiper vos engins: lance-flammes, explosifs, boules de feu.

Besiege vous facilite les choses. Tout y très intuitif. Il suffit de sélectionner les éléments à assembler et de cliquer sur l'endroit où ils vont. Si vous souhaitez corriger ou recommencer votre création, vous pouvez supprimer des pièces, les déplacer ou défaire vos dernières actions. Même si le jeu ne propose pas de tutoriel exhaustif, vous n'en sentirez pas le besoin tant le processus de création est simple. Une fois votre arme créée, pensez à bien la sauvegarder pour l'utiliser ensuite.

Par contre, on regrette qu'il n'y ait pas un manuel indiquant à quoi sert exactement chaque pièce. On procède donc par tâtonnements, ce qui ralentit le rythme du jeu au départ.

Réalisme et pragmatisme

Question physique, rien à redire: tout fonctionne dans Besiege de manière réaliste. Si votre engin prend feu, il sera partiellement détruit. Le peu qu'il en restera ne sera plus contrôlable et sèmera le chaos. Rien de frustrant, au contraire. Dans Besiege, ces situations, en plus d'être assez comiques, vous permettent d'apprendre de vos erreurs et de progresser.

Pour ce qui est des graphismes, l'accent a été mis sur le côté pratique: le jeu ne montre que ce qu'il faut détruire. Ici pas de monde ouvert à explorer. Du coup, le jeu tourne parfaitement, même sur des ordinateurs peu puissants.

Le Léonard de Vinci du Chaos

Besiege va faire de vous un petit génie en matière de machines de guerre et vous incite à donner libre cours à toutes vos envies, sans aucune limite. Bien sûr, le jeu est en cours de développement, mais il est déjà très avancé, beaucoup plus que la plupart des jeux en accès anticipé sur Steam. On aurait donc tort de s'en priver!